Suivre une formation dans la prestigieuse Ecole Lesage, c’est être invité à partager plus d’un siècle et demi de passion, de talent et d’un savoir-faire toujours renouvelé. C’est avoir la chance de s’approprier les techniques maitrisées ou inventées par l’une des plus grandes Maisons de broderie d’art.

 En 1992 François Lesage, conscient de détenir un savoir-faire exceptionnel et désireux de le transmettre, décide de fonder son école. Depuis, plus de 400 élèves venant des quatre coins du monde, amateurs ou professionnels, se rendent chaque année au 13, rue de la Grange Batelière, adresse historique de la Maison.

Chacun d’entre eux y reçoit un enseignement sur mesure prodigué par des brodeuses hors pair, dont certaines travaillent dans les célèbres ateliers.

Ce faisant, il partage un peu de l’extraordinaire histoire de la Maison Lesage, indéfectiblement liée aux plus grands noms de la mode.

En effet, qu’il s’agisse d’Albert et Marie-Louise, qui achètent l’atelier de broderie Michonet fondé en 1858, ou de leur fils François qui reprend les rênes de la Maison alors âgé d’à peine vingt ans, les Lesage ont de tous temps participé au succès des collections les plus attendues. Héritiers de savoir-faire anciens, ils n’ont cessé d’innover pour accompagner les désirs de perfection et de modernité de leurs illustres commanditaires. 

Dans les archives de la Maison, plus grande collection de broderie d’art au monde regroupant 70 000 échantillons, on retrouve les créations qui illuminèrent les plus beaux défilés de Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli, Yves Saint Laurent, Christian Lacroix et toutes les célèbres Maisons de Couture internationales.

Cette collection s’enrichit chaque saison des pièces exceptionnelles que les brodeuses de la Maison Lesage, dont les ateliers ont déménagé à Pantin en décembre 2012, continuent de créer pour Chanel, Valentino, Christian Dior, et pour les nouveaux talents de la Haute Couture et du prêt-à-porter de luxe.

À travers des formations reconnues, c’est ce trésor ainsi que les secrets de la broderie d’intérieur, que les enseignantes passionnées de l’Ecole Lesage vous proposent de visiter, en brodant vous-mêmes, sous leurs yeux experts, des pièces spécialement créées ou choisies pour les techniques qu’elles permettent d’aborder.

Enfin, les étudiants en stylisme et futurs managers des métiers du luxe et de la mode peuvent découvrir, lors de séminaires, l’histoire et l’économie des métiers d’art, et plus particulièrement de la Maison Lesage qui a rejoint en 2002 la Maison Chanel au sein de sa filiale Paraffection.

Un enseignement sur mesure

L’Ecole Lesage propose un large panel de formations, ouvertes aux brodeurs débutants comme confirmés, aux amateurs passionnés comme à ceux qui recherchent un enseignement professionnel reconnu par les grandes maisons du luxe, de la mode et de l’ameublement.

Un premier rendez-vous permet de vous proposer le stage correspondant le mieux à votre projet et à votre niveau. Un planning sur mesure est ensuite établi en fonction de vos disponibilités et des places encore vacantes. Vous êtes alors accueilli dans l’une des classes où vous participez à un véritable cours particulier en groupe. Une enseignante, dédiée à six élèves de niveaux divers, vous initie aux différentes techniques de la broderie d’art et suit votre travail et vos progrès pas à pas.

Une formation peut-être entreprise à tout moment de l’année. Les cours, dispensés en français et en anglais, ont lieu du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h. Les cours du soir ont lieu une fois par mois de 18h à 21h. Tous les cours sont valables une année à compter de la date d’inscription.

Les différentes techniques de broderie d’art

En 6, 12 ou 18 heures, ces formations permettent de s’initier, à travers un large panel de motifs, aux différentes techniques de la broderie d’art. Elles sont ouvertes à tous, brodeurs débutants comme confirmés. N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour que nous déterminions ensemble celle qui saura le mieux répondre à vos attentes et à votre niveau.

Chaque formation se décompose en cours de 3 heures. Leur prix comprend les heures de cours, la pièce d’étude, toutes les fournitures nécessaires au stage, le petit outillage et le prêt d’un métier à broder si besoin est.

Toute la broderie d’art

Décomposée en huit stages de niveau croissant, à suivre successivement, cette série, totalisant 258 heures de formation, est la plus complète de l’Ecole. Après avoir suivi les huit modules, vous maîtriserez, à un niveau professionnel, toutes les techniques de la broderie d’art. Ces formations sont ouvertes à tous, brodeurs débutants comme confirmés. Il est néanmoins fort conseillé à tous ceux qui n’ont jamais brodé au crochet de Lunéville de suivre un stage de découverte au crochet préalablement. L’école Lesage étant agréée, elles peuvent être suivies dans le cadre d’un Congé Individuel de Formation.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour que nous déterminions ensemble quelles formations sauront le mieux répondre à vos attentes et à votre niveau.

Chaque formation se décompose en cours de 3 heures. Leur prix comprend les heures de cours, la pièce d’étude, toutes les fournitures nécessaires au stage et le petit outillage. L’achat d’un métier à broder au prix de 90 € est indispensable. Il vous permettra de poursuivre chez vous le travail de broderie entre deux cours.

La formation professionnelle

Ces deux formations, de 15O heures chacune, permettent d’acquérir un niveau professionnel en broderie Haute Couture ou broderie d’intérieur. Dans chacune d’elle, vous réaliserez une pièce d’étude rigoureusement sélectionnée pour le panel de techniques qu’elle permet d’aborder. Ces formations sont ouvertes à tous, brodeurs débutants comme confirmés. Il est néanmoins fort conseillé à tous ceux qui n’ont jamais brodé au crochet de Lunéville de suivre un stage de découverte au crochet préalablement.

Pour une maîtrise complète de toutes les techniques de broderie d’art, nous vous invitons à suivre les niveaux 7 et 8 des stages de perfectionnement après ces formations. L’école Lesage étant agréée, elles peuvent être suivies dans le cadre d’un Congé Individuel de Formation. N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour que nous déterminions ensemble quelles formations sauront le mieux répondre à vos attentes et à votre niveau.

Chaque formation se décompose en cours de 3 heures. Leur prix comprend les heures de cours, la pièce d’étude, toutes les fournitures nécessaires au stage, le petit outillage ainsi qu’un métier à broder indispensable à la poursuite des travaux de broderie chez vous, entre deux cours.

Une première découverte de la broderie d’art

Ce module de 3 heures propose une première approche, théorique et pratique, de la broderie d'art. Après une présentation des métiers d'art et du processus de création d'une pièce de broderie, les étudiants sont invités à réaliser un échantillon avec un professeur de l'école. Ces cours du soir, organisés une fois par mois de 18h à 21h,  sont ouverts à tous. N'hésitez pas à prendre rendez- vous pour vous inscrire, le nombre de places étant limité. Leur prix comprend les heures de cours, les fournitures nécessaires à la réalisation de l'échantillon et le petit outillage.

Une découverte in situ des métiers d’art

Se déroulant sur une journée, ces séminaires proposent à de petits groupes d’élèves, à travers des cours théoriques et pratiques, de découvrir les enjeux et la réalité des métiers d’art.

Indéfectiblement liée depuis sa création à l’histoire de la Haute Couture et du prêt-à-porter de luxe, la Maison Lesage a rejoint en 2002 le groupe Chanel. Elle évolue aujourd’hui au sein de la filiale Paraffection, regroupant onze ateliers de métiers d’art comme Lemarié, Massaro, Goossens ou encore Maison Michel. Tout en préservant un patrimoine et des savoir-faire uniques, cela permet à ces prestigieuses Maisons de se développer et d’innover en envisageant sereinement l’avenir.

C’est ce que nous invitons les étudiants en stylisme, stylisme appliqué et les futurs managers de la mode et du luxe à découvrir de façon concrète à travers l’histoire et l’économie des métiers d’art, et plus particulièrement de la Maison Lesage, et une initiation à la broderie.

Convaincus que la connaissance des métiers d’art est un atout certain pour un futur dirigeant de la mode ou un futur styliste, nous proposons aux écoles de ce secteur d’intégrer ces modules de formation dans leur cursus. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous pour que nous étudiions ensemble la formule qui saura le mieux répondre aux attentes de votre école et aux besoins de vos étudiants.

 

Écoles internationales et échanges

— Academy Of Arts, San Francisco
— Bocconi, Milan
— Central St Martin’s, Londres
— 
Fashion Design Academy, Danemark
— 
FIT, New York
— 
HES, Genève
— 
Parsons, New York
— 
Royal College Of Arts, Londres

Écoles françaises Mode & Design

— École de la Chambre Syndicale de la Couture
— ENSAD
— ESMOD
— IFM
— MOD’SPE
— Paris College Of Arts
— Studio Berçot

Écoles françaises de Management

— EM Lyon
— ESSEC
— HEC
— IESEG
— Sciences-Po, Paris

Vous accompagner

Qu’il s’agisse de l’administration ou des enseignantes, notre équipe de professionnels passionnés est à votre disposition tout au long de votre parcours dans l’Ecole Lesage. Après avoir été aidé dans le choix de la formation la plus adaptée à votre projet et la recherche éventuelle d’un financement par Stéphanie Henneront, vous serez pris en charge par des enseignantes pour qui la broderie comme la transmission sont de véritables vocations. Leur remarquable savoir-faire ainsi que leur sens pédagogique vous permettra de bénéficier de la meilleure formation en broderie d’art.

  • Stéphanie Henneront — Titulaire d’un DEUG de Langues étrangères appliquées et d’une Maîtrise de Communication politique et publique, Stéphanie Henneront rejoint l’école Lesage en 1997. Elle tombe immédiatement sous le charme de la broderie d’art et plus particulièrement de la Maison Lesage. Responsable administrative et chargée de coordination, elle reçoit chaque élève pour l’aider à choisir la formation la plus adaptée à son niveau et à son projet. Elle l’accompagne ensuite tout au long de son cursus dans l’école Lesage. Elle prend toujours plus de plaisir à côtoyer des élèves venus de tous les continents, dans un cadre qu’elle trouve encore aujourd’hui féérique.
  • Aline Gonzalez — Lycéenne, Aline Gonzalez est fascinée par les gigantesques robes colorées de Christian Lacroix, Emmanuel Ungaro ou John Galliano. Mais ce monde lui semble être un lointain conte de fées et elle entreprend des études de Lettres Modernes. Quand, alors étudiante en troisième année, elle apprend que Monsieur Lesage a ouvert son école de broderie, elle décide de la visiter. Immédiatement conquise par ce qu’elle perçoit de la magie de ce métier, elle déménage à Paris pour y entreprendre sa formation. L’ayant complétée par un CAP de brodeuse d’art, elle intègre, grâce à un surcroit de travail engendré par une commande de la Reine Sirikit de Thaïlande, les ateliers de la Maison Lesage en 1996. Seize en plus tard, en 2012, bien que savourant toujours la convivialité des nuits passées à l’ouvrage et la magie des robes féériques défilant sur les podiums du monde entier, elle accepte avec joie la proposition qui lui est faite d’enseigner à plein temps à l’Ecole Lesage. C’est pour elle, depuis, un plaisir quotidiennement renouvelé.
  • Marie-Line Ledon-Lion — C’est étudiante, au détour d’une exposition de l’école de broderie Or de Rochefort, que Marie-Line Ledon-Lion découvre cette discipline qui ne cessera plus de la passionner. Après l’obtention de plusieurs diplômes, en broderie Or et Métiers de la mode, son rêve devient réalité lorsqu’elle intègre en 2005 les ateliers de la Maison Lesage. Au fil du temps, son amour pour la broderie s’enrichit de précieuses expériences. Elle se souvient avec émotion de son travail avec Monsieur Lesage sur la robe de mariée du dernier défilé Haute Couture de Christian Lacroix ou de son premier échantillon choisi pour un modèle de Haute Couture Chanel. Tout en poursuivant son travail dans les ateliers, elle rejoint l’Ecole Lesage en 2007, et se réjouit de pouvoir transmettre son savoir-faire à des élèves toujours différents.
  • Caroline Maréchal — Dès 5 ans, Caroline Maréchal déclare à sa famille qu’elle sera danseuse. Après avoir suivi des cours de danse classique au conservatoire, elle intègre l’école de l’Opéra de Paris puis, pour plusieurs compagnies, mène une carrière qui la conduit sur les scènes du monde entier. Jeune retraitée de 35 ans, elle cherche une nouvelle passion qui lui permettra de se reconvertir. C’est alors qu’elle découvre la broderie d’art et l’Ecole Lesage dans un salon professionnel et ressent un véritable coup de foudre : sa nouvelle voie est trouvée ! Après avoir suivi une formation à l’Ecole Lesage, elle intègre en 1998 les ateliers de la Maison et enseigne aussitôt à l’Ecole. Aider ses élèves à surmonter leurs premières difficultés et les voir, plus tard, progresser et atteindre le niveau qu’ils souhaitent, la remplit de joie et de fierté.
  • Aurore Mesmer — La vie professionnelle d’Aurore Mesmer est affaire de rencontres. Spécialiste de Couture flou et formée au Tailleur dame, c’est grâce à l’un de ses professeurs qu’elle découvre la broderie Or qu’elle décide d’étudier. Elle intègre ainsi, en 2008, les ateliers de la Maison Lesage où elle apprécie tout particulièrement la variété des modèles créés et le rythme des collections qui s’enchaînent. Mais ce qui la marque et reste indéniablement son plus beau souvenir est sa rencontre avec Monsieur Lesage. Lorsqu’en 2011, on lui propose d’enseigner à l’Ecole parallèlement à sa carrière de brodeuse, c’est encore son goût des rencontres, avec les élèves cette fois, qui la fait accepter avec grand enthousiasme.
  • Annie Penin — Toute jeune, Annie Penin se passionne pour les activités de l’aiguille dont sa mère lui apprend les rudiments. Ayant déménagé au Canada, elle entreprend à Montréal une formation en Stylisme modélisme où elle découvre, admirative, les créations de la Maison Lesage pour Christian Lacroix et Yves Saint Laurent. Deux ans plus tard, elle crée son atelier de broderie tout en poursuivant une formation en Education, et décide de réaliser son rêve : parfaire sa technique à l’Ecole Lesage pendant ses vacances scolaires. Dans le même temps, son atelier reçoit une commande qui reste l’un de ses plus beaux souvenirs : la réalisation d’un costume de scène pour Céline Dion, aujourd’hui exposé au Musée du costume et du textile de Montréal. Poursuivant sa collaboration avec la chanteuse pendant près de dix ans, elle travaille également régulièrement avec le Cirque du Soleil et se perfectionne en broderie Or et peinture à l’aiguille. De retour en France, elle commence à enseigner à l’Ecole Lesage en 2011. Elle aime plus que tout transmettre son savoir faire, être en relation avec des élèves venant des quatre coins du globe et les voir peu à peu réussir à manier le crochet de Lunéville, au point de partager avec elle leurs propres créations.
  • Diamo Wafo — Diamo Wafo découvre la broderie d’art alors que, dans le cadre d’un BEP Vêtements sur mesure et accessoires, elle réalise un stage chez Loris Azzaro. Enthousiasmée par cette première expérience, lors de laquelle elle aide le styliste à broder une robe de mariée, elle devient assistante styliste broderie accessoires et prototypes, toujours pour la Maison Azzaro, puis brodeuse aiguille pour l’atelier de broderie Montex. Elle rejoint en 2007 la maison Lesage et se voit confier la manutention de l’Ecole. Elle achète les fournitures, prépare les kits de broderie pour les différentes formations et monte les métiers à broder pour les séminaires. Toujours à la recherche de nouvelles matières, elle apprécie le contact de ses précieux fournisseurs.

Afin de choisir ensemble la formation la plus adaptée à vos besoins et à votre niveau et de répondre aux questions que vous vous posez sur les différents modules proposés, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec Stéphanie Henneront. Pour ce faire, nous vous prions de choisir dans le formulaire ci-dessous une date, un créneau horaire et de nous indiquer si vous souhaitez que ce rendez-vous se déroule à l’école ou par téléphone. Il vous sera ensuite demandé de nous transmettre votre nom et vos coordonnées. Une fois votre rendez-vous validé, un email récapitulatif de confirmation vous sera adressé (utilisation de vos données personnelles)

  • Appointment Info

ApprendreBroderCréer

Outre l’aiguille, le crochet de Lunéville est très utilisé en broderie d’art. Il tient son nom de la ville où fut inventé, en 1810, le point du même nom, qui est à l’origine un point de chaînette se travaillant sur du tulle. Cet outil, composé d’un manche en bois terminé par un porte-pointe métallique où l’on insère une pointe crochet, permet de réaliser des broderies délicates et de poser perles, paillettes, cuvettes et une grande diversité de matières à broder sur tous types de tissus, y compris les plus légers. Bien que le travail s’exécute sur l’envers de l’étoffe, tendue sur un métier à broder, sa manipulation est avec un peu d’expérience plus rapide, plus précise et plus facile que celle de l’aiguille. 

<

Métier à broder

>
Aiguille

Bourrage

Cousu en relief

Nœud suivi

<

Passé plat

>

Passé plat sur bourrage

<

Passé remordu

>

Point d’arête

Point de bouclette

Point de Boulogne

Point de chaînette

Point de croix

<

Point de graine

>

Point de nœud Allemand

Point de poste

<

Point de tige

>

Point lancé

Pose de soulevés

<

Pose debout de ruban

>

Pose en cuir froissé

Ruban enroulé

Va-et-vient en lame

Va-et-vient en ruban

Crochet de Lunéville

Point de chaînette

Point mousse

Point riche

Point tiré de perles ou de tubes

Point tiré de soie

Pose à l’anglaise

Pose en cassé

Pose en cuir tendu

Pose en écaille

Pose en ligne

Pose en relief de paillettes

Pose en rivière

Pose en vermicelle

Pose irrégulière

<

Remplissage sur l’endroit

>

Remplissage sur l’envers